Découvrez LA couleur de l'année 2014

Modifié par Vinciane Pinte le 1/10/2013

L’influent Aesthetic Center d’AkzoNobel, la société mère de Levis, a nommé la couleur « bleu sarcelle », teal en anglais, couleur de l’année 2014 dans le monde entier.

Découvrez les conseils de nos experts

teal
© Levis

Bleu sarcelle

Chaque année, l’Aesthetic Center publie le Colour Futures : un programme traduisant les dernières tendances en matière de couleurs inspirantes, qui reviendront souvent dans les rapports de tendances durant l’année à venir.
Pour 2014, le « bleu sarcelle », une couleur sophistiquée qui maintient l’équilibre entre le vert harmonieux et le bleu rafraîchissant, a été élu couleur de l’année.
teal
© Levis

Turquoise

Ce bleu fait partie de la famille du célèbre turquoise, tout en étant une alternative plus raffinée et de caractère. Cette couleur est souvent utilisée dans le milieu du design et fait aujourd’hui son entrée dans les foyers. Son caractère rustique, mais moderne, en fait une couleur à la mode équilibrée pour votre habitation.
teal
© Levis

Un petit air scandinave

En 2013, nous options résolument pour des couleurs qui nous aident à nous détendre, des couleurs qui nous font nous sentir à la maison. La palette de couleurs relaxantes, au sein de laquelle le bleu roi tenait la vedette, est élargie en 2014. Les tons bleus et verts expriment la pureté, et font souffler un vent scandinave dans notre intérieur.
teal
© Levis

Quelles associations ?

La couleur tendance de l’année s’exprime au mieux lorsqu’elle est associée au bois ou à des tons neutres, afin de ne pas rendre l’ensemble trop pesant.
Elle accompagne également parfaitement des tons rose clair ou jaune ocre pour créer un intérieur chaleureux. Et pour être tout à fait tendance, optez pour des couleurs appartenant au même spectre, telles que le bleu ou le vert afin de moderniser votre intérieur. « Les teintes ton sur ton créent un résultat très tendance, sans toutefois refroidir la pièce », déclare Heleen van Gent du Global Aesthetic Center d’AkzoNobel.

Plus d’info ?